Cosmétiques éco-responsables : quels labels ?

Le qualificatif de « bio » étant un argument marketing puissant, on le voit fleurir sur bon nombre de produits. Vous devez donc apprendre à séparer le bon grain de l’ivraie et faire la distinction entre les produits réellement respectueux de la nature et les marques qui utilisent abusivement le terme « bio ».

La solution la plus sure pour vous y retrouver est de vous fier aux labels dont le métier est de passer au crible chaque produit dans ses moindres détails. Voici un guide répertoriant les principales certifications que vous êtes susceptible de croiser.

Notez que la composition détaillée sur l’emballage de vos cosmétiques doit lister les ingrédients en commençant par le plus présent dans le produit et en terminant par celui qui représente le plus petit pourcentage. Vous devez tenir compte de la part importante occupée par l’eau. Elle peut représenter de 60 à 85 % du produit, et jusqu’à 95 % pour un shampoing par exemple. Donc, si un label exige entre 10 et 20 % d’ingrédients biologiques, cela représente une large proportion.

Ecocert
Fondé en 1991, Ecocert est un label français indépendant. Sa certification des cosmétiques écologiques fut mise en place en 2003.
Il prend en compte la totalité du processus : choix des matières premières, méthodes de fabrication et conditionnement. Le produit et son contenant doivent être biodégradables ou recyclables.

Pour prétendre à son label, un cosmétique doit être composé à 95 % d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et au moins 10% d’ingrédients biologiques.
Ecocert certifie qu’aucun ingrédient dangereux pour la santé n’a été utilisé et prend même en compte les plus controversés. Cela exclut les OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse. Les produits animaux tolérés ne sont que ceux produits naturellement : lait, miel et œufs.

Cosmébio
Cosmébio est une association de professionnels le la cosmétique naturelle et écologique. Fondée en France en 2002, elle regroupe près de 400 entreprises qui distribuent plus de 5300 produits labellisés.

Le label vérifie que les ingrédients sont issus de ressources naturelles et ne sont pas des produits de synthèse. Elle veille également au respect des animaux.
Le label requiert une fabrication industrielle non polluante, respectueuse de la santé et de la nature, avec des emballages recyclés et recyclables.

Cosmos
Cosmos est né en 2002 d’une association de 5 labels : l’Allemand BDIH, les Français Cosmebio et Ecocert, l’Italien ICEA et le Britannique Soil Association. Cela permet d’harmoniser les normes et d’aider le consommateur à s’y retrouver.

Cosmos Organic exige un minimum de 95 % d’ingrédients biologiques et 20 % du produit fini. Cosmos Natural est moins exigeant avec 95 % d’ingrédients issus de la nature, mais pas forcément de l’agriculture biologique.
Cosmos est sensible au respect des animaux et à la gestion des déchets par les fabricants.

Nature & Progrès
Fondée en 1964, l’association de consommateurs Nature & Progrès fait figure d’ancêtre dans le monde du bio. Le label est très strict sur la qualité des produits, mais aussi sur les procédés de fabrication.

Nature & Progrès s’attache au respect de l’homme, des animaux et de la nature, considérant l’aspect humaniste qui préserve le métier d’agriculteur et ainsi, la vitalité de nos campagnes.
Les produits labellisés s’engagent à bannir les OGM et les substances chimiques de synthèse. Les conservateurs sont obligatoirement d’origine naturelle. Les composants doivent être intégralement issus de l’agriculture biologique.

Natrue
Le label allemand Natrue, fondé en 2007, dépend d’une ONG (Organisation Non Gouvernementale).

Les produits finis doivent contenir au moins 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle et doivent être issus de l’agriculture biologique. Les additifs doivent être réduits au minimum, tout comme les emballages qui doivent être recyclables.
Natrue établit un classement à trois niveaux, notés par des étoiles. Les « cosmétiques biologiques » doivent contenir au moins 95% d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique, les « cosmétiques en partie biologiques » contiennent 70% d’ingrédients biologiques et les « cosmétiques naturels » qui doivent contenir au moins 90 % d’ingrédients naturels, mais pas forcément bio.

Les labels excluant les tests sur les animaux
Les certifications bio n’impliquent pas que les produits n’aient pas été testés sur les animaux. Pour être sûr de vous procurer des produits non testés sur les animaux, vous devez vous tourner vers les labels Vegan Society, Peta ou Cruelty Free. Ils peuvent venir en complément des autres labels.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais elle contient les labels les plus courants et les plus fiables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Panier (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le panier.

EMPTITO I Cosmétique Artisanale Française & Biologique I #changeforskin



Devise